Erreur
  • Le template nécessaire à cet affichage est indisponible. Veuillez contacter un administrateur du site.

TI-CAMEROON VOLE AU SECOURS DES POPULATIONS AUTOCHTONES ET DES COMMUNAUTES LOCALES

Faisant suite à son programme de réduction des émissions issues de la déforestation (RED), lancé à la 11è Conférence des parties (COP 11) en 2005, et dans un impératif de succès de ce programme REDD+. Les Etats partis à la conférence de Cancun tenue en 2010 (Cop16) ont décidé d’atteindre un ensemble de sept garanties lors de la mise en œuvre d’activités de ce programme. D’où l’étude sur la « Cartographie des droits des peuples autochtones et des communautés locales dans la REDD+ au Cameroun : étude juridique sur base des options stratégiques identifiées dans le R-PP ».

Organisées dans les régions de l’Est (du 02 au 05 avril 2018) et du Littoral (du 06 au 08 avril), ces cliniques juridiques ont pour objectif de rapprocher le Centre Assistance Juridique et d’Action Citoyenne (CAJAC) de Transparency des peuples autochtones et des communautés locales et de leur apporter une assistante juridique gratuite dans le cadre de la revendication et la défense de leurs droits dans la mise en œuvre de la REDD+. Il s’est agi dans un premier temps d’informer les populations sur la pertinence de l’action, définir le chronogramme des différentes rencontres, et enfin, organiser les rencontres avec ces victimes dans le but de leur donner une assistance juridique.

Au terme de ces rencontres, le constat est clair, les populations riverains sont victimes de nombreux abus de la part des grandes compagnies et n’ont pas les moyens de remédier à la situation. Des initiatives de ce genre devraient se multiplier pour permettre aux populations de mieux défendre leur intérêt.