• Indice de perception de la corruption 2017
    Indice de perception de la corruption 2017
  • Indice de Perception de la Corruption 2017: ZONE AFRIQUE
    Indice de Perception de la Corruption 2017: ZONE AFRIQUE

Yaoundé, le 1er décembre 2011-Transparency International Cameroon a rendu public ce jour l’ Indice de Perception de la Corruption(IPC) 2011, à l’occasion d’une cérémonie organisée à son siège, à Yaoundé. L’IPC 2011 de Transparency International est un classement évaluant 183 pays et territoires en fonction de la perception du niveau de corruption affectant leur administration publique et leur classe politique.Les notes des pays dans l’IPC se lisent sur une échelle allant de 10 (très propre) à 0 (très corrompu).

Des résultats constants

Il en ressort globalement que les 2/3 des pays classés ont obtenu une notation en dessous de 5.

La Nouvelle –Zélande arrive en tête avec une note de 9.5, suivie de la Finlande et du Danemark. Quatre pays africains ont une note supérieure ou égale à 5 : la Botswana, le Cap vert, l’Ile Maurice et le Rwanda. Le premier pays africain est encore une fois le Botswana (32è), qui totalise un score de 6.1. Le Rwanda, quatrième pays africain, connaît l’un des plus grands progrès avec un score de 5.0 en 2011, pour 4.0 en 2010.

Au dernier rang, avec une note de 1.0, se trouvent la Somalie et la Corée du Nord, classée pour la première fois.

Le Cameroun avance

Le Cameroun, avec une note de 2.5 gagne douze (12) places et obtient son meilleur classement depuis son intégration à l’IPC en 1998. Plusieurs raisons expliquent cette légère avancée : la mise en place lente mais effective des institutions de lutte contre la corruption, la poursuite de la campagne d’assainissement des mœurs publiques et une certaine prise de conscience par les autorités publiques de la nécessité de mettre la loi camerounaise en conformité avec la législation internationale.

Il est permis de penser que ce classement pourrait connaître une amélioration plus significative par la mise en œuvre des dispositions de la Constitution sur la déclaration des biens et avoirs, le vote d’une loi anti-corruption et la ratification de la Convention africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

 

(é) Me Charles NGUINI

Président

 

Télécharger les documents >>

 

 

NEWSLETTER

FIL FACEBOOK

AGENDA

Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

LA CORRUPTION ??

Qu'est ce que la corruption?


Lire plus

CAJAC

Témoin d'actes de corruption, contactez-nous


Lire plus

ACTUALITES

Toute l'actualité de Transparency International


Lire plus

LOCALISATION

Localisation

VISITEURS

715368
Today
This Week
All days
292
33386
715368

Your IP: 54.224.133.152
JSN Nuru template designed by JoomlaShine.com