Actualité

IPC 2014: Le Cameroun avance de 2 points

ipc 2014 2Transparency International-Cameroon (TI-C) a rendu public le 03 décembre 2014, les résultats de son étude sur l'Indice de Perception de la Corruption en 2014. La fondation Muna a servi de cadre à la cérémonie de présentation de l'indice, qui faut-il le dire est rendu à sa 20ème édition. D'après les résultats, l'indice de cette année réaffirme que la corruption est le fléau qui affecte tous les pays.  

 

Dans cette édition de l'IPC, la Chine (avec une note de 36 sur 100), la Turquie (45) et l'Angola (19) figurent parmi les pays ayant enregistrés la plus forte régression, avec une chute de 4 à 5 points par rapport à l'année précédente et ce malgré une croissance économique moyenne de plus de 4% sur les quatre dernière années.

Plus de deux tiers des 175 pays classés cette année obtiennent une note inférieure à 50, sur une échelle allant de 0 (secteur public perçu comme extrêmement corrumpu) à 100 (secteur public perçu comme extrêmement intègre). Comme en 2013, le Danmark arrive en tête avec  92 sur 100, tandis que la Corée du Nord et la Somalie, comme l'an dernier également, ferment la marche avec 8 sur 100.

Cas du Cameroun: Avec une note de 27 sur 100 (contre 25 en 2013), notre pays est 136e sur 175, une position qu'il partage avec des pays comme le Nigeria et la Russie. Ce gain de 2 points lui permet de gagner 8places dans le classement. En Afrique sub-saharienne, le Cameroun est classé 30e sur 46 pays. En Afrique Centrale, il occupe la 3eme place, après Sao Tomé et Principe et le Gabon.

Ce classement suggère une fois de plus au Cameroun, au-delà des condamnations des gestionnaires de la fortune publique, de se doter de mécanismes juridiques, politiques et d'intégrité publique pouvant éfficacement empêcher les titulaires de charges publiques d'abuser de leurs positions pour leurs profits personnels.

La conformité à l'initiative de transparence dans les industries extractives (ITIE) et la ratification de la convention des nations unies contre la corrruption peuvent être perçus comme des actions louables, plombées toutesfois par de nombreux manquements au registre desquels: la application de l'article 66 de la constitution sur la déclaration des biens et avoirs, l'absence d'une loi anti-corruption, la non-protection des dénonciateurs...

 

Mis à jour le lundi 16 mars 2015 10:45

Corruption au Cameroun

voleur

Victime ou témoin de corruption au Cameroun ? Contactez le CAJAC.

Visiteurs

3200734
Today
Yesterday
This Week
All
359
1195
6011
3200734
Your IP: 54.147.40.153
Server Time: 2017-12-14 06:24:51
JSN Epic template designed by Serge NanFor 9Web