Actualité

VISITE DE PASCAL LAMY AU SIEGE DE TI-C

Pascal LamyPascal Lamy, ancien directeur de l’Organisation Mondiale du Commerce, membre du Conseil d’Administration de Transparency International, et membre fondateur de la section française TI, était de passage au Cameroun, le samedi 20 septembre 2014.

Il était question pour le candidat à la présidence du bureau de TI, de s’enquérir des avancées de la lutte contre la corruption au Cameroun, telles qu’engagées par les pouvoirs publics en général et les Organisations de la Société Civile en particulier, dont Transparency International-Cameroon en est le leader.

Sous la conduite de Me Akere Muna, Vice-président TI, Pascal Lamy, a pris part à l’inauguration du Muna Governance and Economics Forum (MUGEF), mise sur pied par la Fondation Solomon Tandeng Muna, qui est une plateforme de débats et d’échanges sur les conséquences économiques de la corruption. De part son exposé sur «la bonne gouvernance dans les institutions financières », Pascal Lamy a mis l’accent sur la nécessité d’éradiquer le fléau de la corruption qui, constitue ainsi un frein palpable à la croissance de notre économie.

Par la suite, il s’est rendu dans les locaux de la section camerounaise de Transparency International, où il était entouré respectivement de Me Charles Nguini, président de ladite section, Me Manga, vice president et Roger Ngoh Yom, directeur exécutif. Pascal Lamy a participé à un entretien avec le staff complet sur les activités quotidiennes, les réalisations, les difficultés de la section et ses relations avec le Sécrétariat. Il a relevé avec satisfaction la visibilité publique et la crédibilité dont jouit la Section. Par ailleurs, soucieux de l’étendue et des dégâts causés par la corruption, Pascal Lamy appelle à une élimination de celle ci, par le renforcement du concours et du soutien des citoyens, en vue de faire de TI un mouvement de masse. En outre, il a pris en compte les multiples attentes formulées par la section, notamment, le renforcement de l’appui financier et institutionnel, de la visibilité et de la crédibilité des Sections locales, la recherche de partenaires financiers à l’échelle nationale et internationale, la priorité et la transparence dans la gestion des fonds alloués aux Sections locales, le renforcement des relations de proximité avec les Sections, en vue de les motiver davantage dans la lutte contre la corruption.

Mis à jour le lundi 19 janvier 2015 09:11

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Newsletter

Partagez-nous

Corruption au Cameroun

voleur

Victime ou témoin de corruption au Cameroun ? Contactez le CAJAC.

Visiteurs

2829874
Today
Yesterday
This Week
All
705
2439
13502
2829874
Your IP: 54.224.102.3
Server Time: 2017-04-30 07:06:23
JSN Epic template designed by Serge NanFor 9Web