Pas de corrupteurs, pas de corruption ! » TI-C au cœur du réseau des entreprises privées contre la corruption au Cameroun, à travers le BCA

Le 16 février 2011, le milieu des affaires s’est donné rendez-vous à Yaoundé, pour créer une plate-forme d’échanges et de partenariat entre le privé, le public et la société civile, à l’effet de combattre la corruption. Sous la houlette du Business Council for Africa (BCA), ces trois acteurs clés du développement (gouvernement, secteur privé et société civile) ont tablé sur le rôle crucial de l’entreprise dans la lutte contre la corruption…
L’engagement de tous les acteurs pour le succès de l’initiative BCA pour l’intégrité
En présence du Vice-premier ministre ministre de la justice garde des sceaux, représentant personnel du Premier Ministre Chef du gouvernement.   Le réseau BCA (branche de l’Afrique centrale) qui compte à ce jour 16 entreprises dont la majorité sont des multinationales, compte s’élargir pour accueillir le maximum d’entreprises privées exerçant au Cameroun, quelle que soit leur taille et leur statut. Ceci justifie la présence à cet atelier d’échange de plus d’une centaine de représentants d’entreprises de tous bords : entreprises nationales, multinationales, PME (petites et moyennes entreprises)… BCA a tenu également à s’entourer d’experts et des principaux détenteurs d’enjeux de la lutte contre la corruption au Cameroun. A cet effet, la CONAC (Commission Nationale Anti-Corruption), le programme CHOC (Changer d’Habitude, s’Opposer à la Corruption), la GIZ (coopération allemande) et bien entendu Transparency International Cameroon (TI-C) sont associés comme membres partenaires du réseau. C’est en cette qualité que le président de TI-C  a apposé sa signature au bas de la déclaration qui consacre l’engagement des entreprises privées  membres du BCA à mener leurs affaires avec intégrité.
Les outils du BCA
Divers outils sont mis à la disposition des entreprises, pour la mise en œuvre effective de politiques d’entreprises de lutte contre la corruption, dont un document de stratégie développé par les fondateurs du réseau et mis à la disposition des participants à l’atelier, et une "feuille de route"  proposée par TI-C, en vue de développer le système d’intégrité interne de chaque entreprise. TI-C se propose ainsi d’accompagner toute entreprise désireuse d’aller plus loin dans son engagement avec son « Business Principles for Countering Bribery », outil spécifiquement développé à cet effet.

Mis à jour le samedi 27 juillet 2013 12:57

Corruption au Cameroun

voleur

Victime ou témoin de corruption au Cameroun ? Contactez le CAJAC.

Visiteurs

2883936
Today
Yesterday
This Week
All
1355
1081
12400
2883936
Your IP: 54.81.44.47
Server Time: 2017-05-29 22:56:39
JSN Epic template designed by Serge NanFor 9Web