Imprimer

Atelier Lands Mboscuda1Dans le cadre de la mise en œuvre du projet «Terres et Corruption en Afrique », Transparency International-Cameroon (TI-C) a participé à un atelier de 2 jours sur le thème « La protection des défenseurs des droits fonciers en Afrique en vue de la bonne gouvernance foncière ».

Réuni à Mvolyé les 4 et 5 mai, Cet atelier, initié par les organisations MBOSCUDA, INTERNATIONAL LAND COALITION ET AIDE ACTION, a vu la participation d’une trentaine de personnes, à l'instar des représentants du MIndcaf, Minjustice, Minass, du Sécretaire Général de Mboscuda et d'un représentant de la conférence épiscopale nationale du Cameroun. Mme Vanessa ADOKO, présidente de "Women In law and Development in Africa- Afrique de l'Ouest (WILDAF-AO)" basée au Togo à également pris part à ces travaux. Le principal objectif est de mettre en place un observatoire national et de renforcement des capacités sur le monitoring des cas de violation des droits des défenseurs des droits fonciers au Cameroun; et s’accorder sur les actions de plaidoyer aux niveaux local et national pour la protection et la promotion des Droits des défenseurs des droits fonciers.

A l'issu de ces travaux, un bureau national a été mis en place pour la gestion des questions foncières. Francis Simeu, adjoint au projet "Terres et Corruption en Afrique " pour le compte de Transparency International-Cameroon, a été nommé membre de ce bureau restraint.