Gouvernance Forestière

ebolowaDans le cadre de la mise en œuvre du projet   « REDD + Governance and finance integrity for Africa » (REDD+ IN), une réunion technique sur « l’élaboration des indicateurs et une note conceptuelle pour le programme sous régional de suivi de la gouvernance» s’est tenu du 27 au 29 avril 2017 à l’hôtel le Ranch d’Ebolowa.

Mis à jour le jeudi 18 mai 2017 13:20

Atelier Régional Projet REDD+IN

Redd Af. Sud

Du 01 au 02 mars 2017 s’est tenu à Cape Town en Afrique du Sud l’atelier régional du projet « REDD+ governance and finance integrity for Africa » organisé par la coordination du projet venue du Secrétariat du mouvement TI-S de Berlin. Ont pris part à cette rencontre, les représentants de six Sections, à savoir : Ghana, Cameroun, Zambie, Zimbabwe, République Démocratique du Congo, Congo et une délégation du Secrétariat. TI-C était représentée par le Chef de projet et son Assistant.

Mis à jour le jeudi 18 mai 2017 13:02

NATIONAL ANTI-CORRUPTION INSTITUTIONS BUILDING THEIR CAPACITIES ON “WHY AND HOW TO BUILD INTEGRITY IN REDD+ IN CAMEROON"

 In alignment with the World Bank (Forest Carbon Partnership Facility) and other partners, Cameroon has been engaged in REDD+ (Reducing Emissions from Deforestation and Forest Degradation and the role of conservation, sustainable management of forests and enhancement of forest carbon stocks) since 2005. The country is thus expected to produce its REDD+ national strategy by 2016.

Mis à jour le vendredi 11 novembre 2016 12:18

Les Comités paysans forets à l'école de la transparence et l'intégrité dans le processus REDD+ au Cameroun

La participation pleine et entière des populations est considérée comme une condition essentielle pour la réussite du processus REDD+ au Cameroun. Cette participation vise à faire des populations, des véritables partenaires de l’Etat pour la sauvegarde de l’environnement en général et des forêts en particulier. A ce sujet les comités paysans forêts (CPF) jouent un rôle essentiel. La décision N° 1354/D/MINEF/CAB du 26 novembre 1999 du MINEF qui crée cette entité lui donne une place de choix dans la procédure de classement des forêts du domaine permanent de l’Etat. Les CPF ont trois principaux rôles auprès des populations, à savoir : sensibiliser, informer et surveiller ou contrôler les forêts dont la communauté à la charge. Au regard de ce rôle, il est évident que les CPF constituent des partenaires indispensables pour garantir l’intégrité et la transparence forestière au Cameroun. La mise en œuvre des activités de la REDD+ doit s’inspirer de ce partenariat, d’où l’important de former et de sensibiliser ce groupe d’acteurs sur les questions liées à la transparence et l’intégrité dans la REDD+. Cette réflexion a fait l’objet des ateliers organisés du 10 au 15 octobre 2016 par Transparency International Cameroon dans le cadre du projet ‘’ REDD+ Governance and finance integrity for Africa’’ dans le département du Haut Nyong.

Mis à jour le vendredi 11 novembre 2016 12:16

Plus d'articles...

Corruption au Cameroun

voleur

Victime ou témoin de corruption au Cameroun ? Contactez le CAJAC.

Visiteurs

2883926
Today
Yesterday
This Week
All
1345
1081
12390
2883926
Your IP: 54.81.44.47
Server Time: 2017-05-29 22:55:38
JSN Epic template designed by Serge NanFor 9Web